A défaut du PACS, j’aurais le patch

12 mai 2010

 

Bonsoir lecteur, il est 18 heures, je rentre à peine donc je ne pense pas passer sur les blogs ce soir, une fois de plus. Je passerais chez les trois personnes qui se sont manifestées ici pour commencer, ce sera déjà ça. J’ai répondu à vos commentaires ici, donc pour lire ( Sab à déjà tout compris ^^ ), il vous suffit de lire les commentaires.

Merci aux personnes ayant déjà voté pour le sondage. A l’heure actuelle, vous êtes 80% à penser que ce nouveau blog est une bonne idée, et 20 % à penser que je m’en sort déjà pas avec un, alors avec deux n’en parlons pas ! Je pense que ces personnes ont raison, je sais aussi qu’à un moment, je devrais trancher entre ce blog et l’autre, mais pour l’instant, j’ai pas envie de réfléchir à ça, je suis un peu à l’envers pour plusieurs raisons, dont le fait de me retrouver subitement célibataire, donc j’y réfléchirais plus tard. Merci à ceux qui ne m’en veulent pas d’être moins présent.

C’est marrant ici, il y a les IP pour tous ceux qui postent des commentaires, mais aussi pour ceux qui votent aux sondages. Enfin j’dis ça, mais ne fuyez pas hein ! emoticone

Bon alors, j’ai pas vraiment envie de me lancer dans un vrai article, bien écrit toussa… enfin bien écrit, mieux écrit, parce que j’suis pas vraiment capable de « bien écrire » mais ça vous le savez déjà en fait donc je parle pour rien… j’dis d’la merde là hein….

 Pour faire simple, j’vais vous faire un blablatage résumé de ma journée, ce sera déjà pas mal, faudra s’en contenter ( j’dis surtout ça pour les cousins, parce que vous, rien ne vous oblige à perdre votre temps ).

Ce matin donc, réveil aux aurores sont fous de me faire lever à des heures pareilles de bonne heure et arrivée de l’auxiliaire en super forme. Y’a un truc que j’avais remarqué, je disais trop rien parce que je pensais prendre mes désirs pour des réalités rêver mais en fait non, l’auxiliaire l’a remarqué aussi. Euh, ahem comment dire ça ? J’ai UN PEU de moustache. J’veux dire, j’suis aussi imberbe que mon grand-père, en pire en fait, donc j’ai un peu de duvet sur la tronche, comme tout le monde, quasi pas de poil aux pattes ( et BLONDS en plus donc on les voit pas en fait ), et en fin de compte, le seul endroit où vraiment j’suis poilu, c’est sous les bras ( là, ça fait carrément PEUR tu vois ). Ben là, j’dois avoir un dérèglement hormonal ou j’sais pas quoi ( mais le dérèglement est bien plus probable et possible qu’une subite montée de testo, ce qui est impossible j’me voile pas la face xD ), mais j’ai quelques poils qui au lieu d’être du duvet, sont piquants et… noirs.. et c’est franchement pas esthétique du tout vu qu’il y en a 4 qui se baladent à droite à gauche. Donc elle m’a proposé de me raser, j’accepte… Elle m’a coupé bien évidemment hein… emoticone et dans ces cas là, tu te dis que.. vive les anti-coagulants quoi… J’en ai aussi un peu plus au niveau des mollets et j’ai une subite irruption de poils au dessous du nombril en trait.. J’vais m’transformer en Yéti ou en caniche, au choix….

Bref, toussa pour dire que je suis parti à la bourre, puisque je devais être chez ma mère à 9 h et que j’y étais à plus de la demie. M’enfin on a décalé la visite à ma tante, on a pris un café tranquille et on est parti à la clinique. J’avais rendez-vous pour une angio et consultation de la douleur ( ça fait classe dit comme ça…. ).

Avant ça, on a parlé de Vanessa, ma mère est un peu plus « agressive » que moi à ce sujet, mais bon, c’est ma mère en même temps… Je vais pas m’étendre là dessus, c’est pas que je veux faire comme si tout allait bien ou quoi, mais j’ai pas envie d’étaler ça sur le net. J’ai rien à ajouter à ça en fait.

J’ai été pris avec plus d’une heure de retard hein… Mais bon, niveau de l’angiographie, ça va bien. J’continue les injections de lovenox et les prises de sang deux fois par semaine et ça devrait aller. Je le revoie dans trois mois je crois ( j’sais plus là j’suis mort en fait ). Mais bon, il était content. Après, il nous a pris dans son bureau, ma mère et moi, mais j’ai vite décroché. Je sais ça fait bizarre dit comme ça, c’est ma santé blablabla, je devrais m’y intéresser blablabla, mais si vous saviez comme je m’en tape que mon sang soit aussi épais que de la pâte à crêpe sérieux… J’ai vaguement capté qu’il y avait une histoire d’atrophie, mais atrophie de quoi je saurais pas vous dire et vu qu’il était content, ce doit pas être très inquiétant… Puis je m’en tape VRAIMENT en fait. Comprend qui peut, ça aussi je m’en tape.

Ensuite, on a descendu un étage, direction la consultation de la douleur… Ca a râlé parce que j’étais en retard, donc vous me connaissez, j’ai gueulé que c’était parce qu’on m’avait pris en retard un étage plus haut. Bon, coup de gueule passé, l’équipe a vraiment été super. On m’a parlé, beaucoup écouté, et on a pu parler de ce qu’on me donne pour la douleur. La dame m’a dit que j’avais bien fait de venir, parce qu’entre l’irritabilité ( c’est même plus que ça en fait… ),les nausées ( rebienvenue le Vogalène et le… j’ai zappé le nom xD… et il a été commandé à la pharmacie parce qu’ils ne l’avaient plus évidemment…. ) les problèmes de concentration, les insomnies ( ça viendrait de ça en fait )etc, à part l’état dépressif, j’ai tous les composants des personnes qui consultent chez eux. Et comme je lui ais dit, pour ce qui est du moral, ça risque de pas trop aller en fait. Si vous voulez, comme elle m’a dit, beaucoup de personnes qui consulte dépriment, à cause de la douleur. Souvent, on leur dit qu’elles ont mal parce qu’elles dépriment, alors que la dépression ou l’état dépressif survient à cause de la douleur. Moi j’ai des soucis de douleur, c’est vrai, mais jusqu’à présent je déprimais pas du tout. Je suis souvent sur les nerfs etc, mais j’ai quand même un moral relativement bon. C’est pas la douleur chez moi qui risque de me faire déprimer, c’est plutôt le cumul douleurs ++ ET rupture.

 Ensuite ils m’ont dit que oui, les opiacés ça marchait apparemment bien, mais qu’ils allaient me filer des patchs pour me « stabiliser » ( me posez pas de question, j’ai pas suivi là non plus emoticone ), et qu’ensuite on repasserait aux opiacés. J’ai eu droit à une jolie ordonnance bleue et bizarre ( sécurisée en fait ). J’ai plus qu’à me patcher et à voir si ça roule ou pas. J’ai eu aussi une prescription d’autre chose que mopral ou inipomp pour mon estomac, de l’Inexium, mais j’ai l’impression que c’est grosso-modo la même chose. Puis on a parlé du kiné, de l’ergo, et même du neuro. Ca m’a a moitié étonné ( j’tombe toujours sur des neuro un peu « space ) , il a été pas mal critiqué. J’crois qu’il est pas trop aimé. ‘Fin toujours est-il que je passe une IRM mercredi prochain ( j’ai oublié l’heure j’ai pas le truc sous les yeux ) pour voir si c’est neurologique comme douleur parce que ce serait ça ( me demandez pas quelle est la différence, j’ai pas fait médecine j’vous rappelle ). Donc IRM mercredi prochain, ça me gave d’y retourner, et je DETESTE les IRM, ça me stresse. Je sais pas si c’est le bruit, l’espace, ou le : ne bougez plus n’avalez plus votre salive pendant 3 à 5 minutes ( tout dépend ) svp. Rien que d’y penser ça me stresse en fait. Ou encore l’injection juste avant ( celle où tu te sent bizarre et où tu te demande pendant 30 secondes si tu viens pas de te pisser dessus… ). Ensuite j’ai eu des « conseils » pour bien dormir, bien dormir avec le corset, bien supporter le corset, l’attelle, bien tenir la canne, BLA BLA BLA.. j’suis sorti de là, j’avais limite la migraine ( centre de la douleur qu’ils disent… emoticone)

On est ressortis de là, il était 13h30…. On a foncé à la cafet, on a mangé comme des porcs ( super, normalement je dois manger des trucs bien spécifiques et ben là j’ai fait tout le contraire.. et j’prendrais pas mon fortimel, j’fais un break de ça aussi… Oui j’l'ai en travers de la gorge, je sais ), on a bu un café – serré,court,sans sucre, noir, comme d’hab- et direction… l’hôpital.

Hopital où ma tante pétait un câble.. Elle en a marre d’y être, ils lui ont toujours pas enlevé le drain donc elle en a marre, en gros ça donnait : mais putain elle va se recoller quand cette connasse de plèvre !!! Vous allez fumer dehors ? J’veux venir, j’veux fumer avec vous dehors !! DEHORS !!! Y’A DU SOLEIL AUJOURD’HUI DEHORS !!!
emoticone j’crois que le fait d’avoir fait un pneumothorax complet lui a pas fait prendre conscience du tabac toussa en fait…
Limite on avait envie d’aller demander aux infirmières de lui faire une piqûre de calmants hein… Puis je l’aie laissée avec ma mère ( j’suis sorti fumer uhuhuhu emoticone), elles avaient envie de parler entre elle, ma mère aussi est malade en ce moment et elle voulait en parler à ma tante seules à seules.. sauf que bizarrement en revenant j’les aient entendue parler de Vaness mais bon, j’ai fait comme si j’étais totalement teubé j’avais rien entendu.

C’est à 17 heures que je me suis rappelé que j’avais oublié d’aller chercher mes nouvelles lunettes… Du coup j’irais vendredi si ils ne font pas le pont. Je suis dégouté, j’ai mal aux yeux, et à la tête tous les soirs en ce moment… C’est fou ça, si à 24 ans je me retrouve hypermétrophe avec des +3 à chaque oeil, j’me demande comment se sera à 80… mais j’crèverais bien avant oui je sais taggle.

Bref, je biggle toujours autant, mais j’ai mes patchs…. Est-ce que quelqu’un ici en a déjà eu ? Si oui, est-ce normal de se sentir comme dans du coton deux heures après application ? J’ai la nausée aussi, c’est dû à ça ? Quoi on s’en tape, quoi j’aurais du demander avant ?? Je te merde lecteur.

Ca fait bizarre

Bizarre qu’elle textote pas, qu’elle appelle pas, qu’elle soit pas là. J’ai passé un cap depuis lundi… Du déni à la colère…. Ehhh ouais, ces cinq étapes là, on se les tapent aussi en cas de rupture faut croire… j’suis pas encore sorti des 5 étapes du deuil de mon père que je me tape celui là…

Je suis en colère, mais je crois que personne n’a idée.. Même pas moi en fait. J’pige pas. Bizarre, c’est vraiment le mot en fait….
J’sais même pas si je suis en colère après elle, après moi, après les autres ( j’ai jamais dis que la colère et ce type de sentiments ne me rendaient pas injuste hein… ). Selon Yvan, c’est parce que j’en parle pas. C’est vrai j’en parle pas…. Mais y’a quoi à dire, à rajouter ? Bah rien hein…..

Et puis…

Et puis, à la grosse contrariété, viennent s’ajouter les petites de la vie quotidienne. Ma grand-mère. Je suis en soucis pour elle ces temps-ci, comme tout le monde. Et j’ai un peu de mal avec certaines de ses réactions… j’lai déjà dis, je le sais et je n’y peux rien, je suis son chouchou. Ca a toujours été.. Quand j’écris, je suis un prodige d’écriture, pareil pour mes tableaux, ou quand je joue de la musique. Ces temps-ci, je ne peux plus étudier, je ne peux plus peindre, ni jouer de la musique… et j’ai ressenti depuis un moment un rejet de sa part. Ma mère me disait que c’était parce que « je lui volais la vedette ». Je comprend aujourd’hui que ce rejet, c’est sa manière à elle de « montrer », bien certainement malgré elle, qu’elle n’accepte pas et que ça la fait souffrir. Et c’est une douleur qu’on soulage pas avec un patch, de voir que sa grand-mère souffre à cause ( oui A CAUSE ) de soi.  Ma grand-mère est malvoyante, c’est un handicap qui ne se voit pas et elle a BESOIN que ça se voit, que ça se sâche, de se justifier.Elle a besoin de RECONNAISSANCE en fait.  Oui je sais que, moi le premier, on est beaucoup à plutôt cacher un soucis, mais elle a 87 ans faut comprendre. Canne blanche et lunettes de soleil, mais surtout elle a besoin D’EN PARLER. A TOUT LE MONDE…. une caissière, une inconnue dans la rue… etc.

Sauf que quand tu marches aux côté d’un petit jeune de 24 ans, qui marche avec une canne, qui a un bras ( je le planque souvent mais bon ) qui marche pas non plus, ben c’est le jeune qu’on regarde, c’est lui qui fait tâche dans le paysage. Et encore, on voit pas mon corset qui est sous les vêtements, c’est déjà ça ! J’supporterais pas j’crois.

Et puis le fait que ma mère soit toujours là avec milles attentions pour moi, « ça va? » , « tu veux que je t’aide? », « attends j’arrive », « t’es pas fatigué? tu veux t’asseoir? » « attends je vais le faire ! », et j’en passe… n’aide pas non plus à ne pas se faire remarquer et à ne pas faire de soucis à ma grand-mère.

Et… elle est toujours là à me dire de ne pas prendre ma canne ( sauf que là, j’peux pas hein… ) de faire-ci, de faire ça… que si je n’avais pas ma canne, elle me tiendrait le bras puisque le droit elle peut pas me le tenir vu qu’il sert…  à rien en fait.. Aujourd’hui j’ai fait face à un gros rejet et à des réflexions assez méchantes. Je sais qu’elle ne s’en rend pas compte, et je l’aime trop pour lui en vouloir, mais ça fait mal. Surtout après le « je supporte plus ton état donc je fais un break » de Vanessa.. Ca fait beaucoup. J’sais que je fais le con, que je dis jamais rien, mais parfois y’a des trucs qui font mal… qui se digèrent lentement… et là, j’suis au bort de l’indigestion…

C’est toujours le matin de bonne heure que naissent les idées de merde ( en tout cas chez moi ).

11 mai 2010

Bonjour, bienvenue, blabla toussa, bref tout le monde connaît le topo.Alors, au cas où hypothétiquement, un inconnu ne me connaissant pas encore tomberait ici de manière fortuite et, encore plus hypothétique, serait tenté de me lire, je suis Raphaël, j’ai eu 24 balais il y a peu et euh… bah c’est à peu près tout… Je trouve rien à dire en fait, je suis aussi inintéressant que la plupart des personnes venant raconter leurs vies sur le net en fait. Si un jour tu te perds en haut d’une montagne, et que tu y croises un petit gars avec une canne, un bras qui ne fonctionne pas et deux chiens ( dont un qui tentera de te bouffer en fait ) c’est moi !

Pour les autres, re re re ( j’sais plus combien ) bienvenue à vous. Faut que tu saches, lecteur, que je sais pas du tout dans quel sens va partir ce blog. J’sais pas trop trop pourquoi je l’ai fait, on appelle ça un coup de tête je crois.

Saches déjà que la nuit de dimanche à lundi, j’ai pas pu dormir, que j’ai posté du coup un truc sur l’autre blog, que j’ai commencé à venir répondre aux gens et que là…. J’ai reçu un coup de fil de Vanessa à précisément 5h50 du matin. Coup de fil angoissé, elle n’avait pas dormi, elle avait pleins de trucs en tête etc.

Pour faire court, parce que j’vais pas trop m’étaler là-dessus ( mais un peu quand même sinon tu ne comprendrais pas ), elle culpabilise ces temps-ci. Elle culpabilise quand elle est chez moi, parce qu’elle me voit souffrir, tant moralement que physiquement ( j’ai pas vraiment pu argumenter ou dire que non en fait ), et qu’elle ne peut rien faire pour me «soulager». Donc premièrement, elle culpabilise quand elle est avec moi. Puis elle culpabilise pour ses parents, elle a peur de ses vacances au Maroc que nous allons passer séparément parce qu’elle n’a toujours pas voulu dire à ses parents qu’en fait, son pote depuis 15 ans est devenu son petit ami depuis 6 mois maintenant. Elle culpabilise aussi d’être partie à Aix pour ses études ( là aussi, ça a été long, on en a beaucoup discuté, tu t’en doutes mais voilà j’vais pas te réécrire la conversation en entier hein ). Elle culpabilise aussi les week end quand elle y reste, surtout maintenant que les dates des vacances séparées approchent et «qu’il faudrait en profiter plus». Bref, grand moment de douteS pour elle, elle n’est pas bien de me voir pas bien, et culpabilise… pour rien hein soyons honnête, elle n’est pas responsable…

Après ce type d’argumentaire, que fait un petit ami ? Il rassure hein…. Ouais ben faut croire que je suis pas très doué. En fait, c’est pas ma faute du tout, mais elle a besoin de faire un break. Elle supporte pas-tu comprends, de me voir comme ça. En gros je te raccourci plus d’une heure et demie de conversation téléphonique matinale pour t’en sortir l’idée générale : je culpabilise donc je te quitte. C’est ton état qui me fait ça mais c’est pas ta faute. ( Où comment donner l’impression à une personne que tu te fou bien de sa gueule hein… )

C’est sur, c’est tellement facile, elle a raison ! Moi aussi je le supporte pas, donc j’ai décidé aujourd’hui de faire un break dans les cachetons, TOUS mêmes les antidouleurs que de toute façon je rechigne à prendre, de faire un break dans les soins, les auxiliaires, l’aide à la toilette aussi parce que ça m’a toujours gonflé et que là c’est dur donc j’ai besoin d’une pause. Je fais un break pour la douleur, la boiterie, et je fais un break pour le fait de ne plus pouvoir me servir de mon bras droit. Puis un break dans le port du corset 23h/24 aussi. SAUF QUE MERDE CA MARCHE PAS COMME CA. Moi je peux pas faire un break avec moi-même et à moins de faire comme mon père, j’suis obligé de rester avec moi-même…

Bon, est-il utile de préciser que je ne fais pas de pause ? J’ai une théorie là-dessus, elle se tient, j’y reviendrais. Bref, on a raccroché à 6h30. J’ai annulé le centre de rééducation ( j’ai fait un break ! Ah mais quel humour hein ), j’ai dormi vers 13h jusque fin d’aprèm, et forcément hier soir, j’ai pas pu dormir avant trois heures du matin. Vu que je fais un BREAK (comment ça je suis lourd ? ) côté centre de rééduc, je me suis dis que je dormirais plus ce matin sauf que je te rappelle que j’ai une chienne qui est vieille, qu’il a fallu la sortir à six heures moins le quart ce matin et que, grâce à Yvan, qui ronfle toujours autant, j’ai pas pu me rendormir. Je pense à deux solutions, soit je fais insonoriser sa piaule, soit je le jette dans une crevasse. On habite à la montagne, ça mettra des années avant qu’on le retrouve !

 BREF !

Après avoir lu le journal, et avoir beaucoup râlé après Yvan ( qui ronfle toujours, il est presque 8 heures ), j’ai eu envie d’écrire. J’ai un soucis avec l’autre plateforme. J’avais ouvert un autre blog il y a peu pour ce type de soucis, mais j’ai zappé le mot de passe, j’ai pas pu le reprendre donc du coup, et j’ai décidé d’en faire un autre. Je lâche pas l’autre blog mais bon. Je vous explique, je ne vous demande pas de comprendre, mais je m’explique tout de même.

Octobre, je faisais suite à des soucis sur une plateforme, mon blog. Au début, pas de soucis, malgré un emplois du temps relativement chargé je m’en sortais très bien. Je me levais vers 4 heures comme à mon habitude, avantage de n’avoir besoin de dormir que 4 heures en moyenne par nuit ( comme ce temps me paraît loin ), je buvais un café, postais un article, passais sur absolument TOUS les blogs, même ceux qui ne m’ont jamais répondu ( j’attend toujours), répondais aux commentaires de tout le monde etc. J’avais le temps, même se faisant, de m’occuper de mes chiens, de me préparer, de partir en cours ( au début j’avais bus PUIS ter hein, avant d’avoir le scooter, qui pour le coup va surement être mis en vente au fait ). Le soir je bossais mes cours ( parce que je te rappelle combien ça me tenait à cœur), je trouvais le temps de peindre, de m’occuper de mes chiens, d’être au téléphone ou sur msn avec Vanessa, avant d’aller me coucher.

Mais voilà, depuis janvier, c’est un peu le boxon dans ma vie au cas où tu ne l’aurais pas remarqué. Plus d’études. Pas toujours le temps d’aller sur l’ordinateur parce que rendez-vous par-ci par-là tout le temps. Quand je viens, il me faut un temps considérable pour taper mes notes étant donné que je n’ai plus qu’un bras qui se balade sur le clavier ( et encore, j’ai fait des progrès de ce côté-là, ça va plus vite je trouve ), je parle même pas du temps qu’il me faut pour répondre à tout le monde, je n’ai plus le temps de passer chez tout le monde, je passe chez ceux qui passent, et j’écris moins, non pas que je n’en ai pas envie, mais je ne veux pas écrire tous les jours et ne pas vous répondre. Total je me retrouve comme aujourd’hui avec presque deux cent commentaires en attente de validation et de réponse, je n’ai pas le temps de le faire, si je le fais je n’écris pas et j’ai besoin d’écrire ces temps-ci, même si on ne me lis pas, enfin bref ! Je n’ai plus cours en ce moment, j’ai mes journées si on ne compte pas les heures au centre de rééducation et je m’en sort pas. Pour bien faire il faudrait que je passe ma journée entière sur le pc, et je ne veux pas être esclave de mon blog. Donc je garde l’autre, j’y passerais quand je le pourrais. Je privilégierais là-bas la réponse à vos messages. Pour ce qui est d’écrire selon mes envies, je viendrais ici, car sur d’autres plateformes, on ne me suis généralement pas, ou on ne poste pas de message, allez savoir pourquoi. Ceux qui le font auront toujours une réponse bien sûr, mais vous serez moins nombreux. Et je pense que vu les événements une fois de plus, j’vais avoir pas mal envie de venir me défouler via le clavier…

Sur ce, j’vais vous informer sur l’autre blog et j’vous laisse, j’ai des fourmis dans la canne ! ( Non mais quel humour de merde sérieux, même en ayant dormi à peine 3 heures c’est pas excusable… )

1...45678