Panique à la clinique

28 mai 2010

Bonjour à tous, je reviens de la clinique où j’ai rendu visite à Raphaël et lui ait transmis vos commentaires que j’avais imprimer.

Avant de vous donner des termes médicaux ( je suis pas copine avec vous l’aurez compris ), je vais quand même vous raconter sa journée. La visite de ses deux neveux ( dehors je vous rappelle qu’ils ne sont pas autorisé dans le service ) hier lui a fait beaucoup de bien. Il n’a presque rien manger hier soir encore une fois…

Et lui qui pensait dormir vite, il a passer une mauvaise nuit. En fait, comme il m’a dit, au début ça allait, il commencait à s’endormir jusqu’à ce qu’un des patients de l’étage soit malade.C’était une chambre en face de la sienne donc il a fait un bon. Il a eu du mal à retrouver le sommeil et vers une heure la douleur la réveiller jusqu’à 4h environ. Evidement, il n’a pas sonné pour demander quelque chose pour la douleur ( l’infirmière et les aides soignantes de nuit passent le plus régulièrement possible le voir pour lui demander car elles ont bien compris qu’il ne sonnerait pas, mais elle sont pas surhumaines et il y a tout le service à surveiller ). A 6h, constantes. Tout était ok. A 8h, la dame qui sert les petits déjeuners tape à sa chambre, entre, trouve le fauteuil, la télévision allumée ( l’infirmière lui avait allumée dans la matinée pour qu’il s’occupe), et pas de Raphael en vue. Elle pose le petit déjeuner pensant comme elle a dit qu’il était à la salle de bain. Sauf qu’à 8h15, l’infirmière arrive pour la perfusion, et les soins, et pareil. Elle tape à la salle de bain, ça ne répond pas, elle ouvre, pas de Raphael…

Pareil à 9h, quand une dame monte le chercher pour une scintigraphie osseuse ( pour vérifier je crois que le staph ne s’est pas incrusté dans les os depuis l’opération ). La tout le monde commence à se poser des questions… Et au moment où elles pensent donner l’alerte dans le couloir, qui voient-elles débarquer ? Raphael !!!

Monsieur était allé debout fumer une cigarette dehors, et puis il a sympathisé avec une femme, et ils ont bavardés tout ce temps là !!!

Il est donc sorti seul, à jeun et malade, donc je vous dis pas ce qu’il a pris. Il a répondu : Et alors ? je suis sur place si il m’arrive un truc !

Il est entrain de tous les rendre fous lol.

Pour ma part, je suis arrivée à 13h, et Raphaël n’était pas encore revenue de sa scintigraphie ( c’est long ce machin non ?? ). Il est arrivé dix minutes plus tard ( en fauteuil et avec sa perf, donc je sais pas à quelle heure ils lui ont mis, sachant qu’il avait la scinti, je sais pas comment ca s’est passé  ), et s’est couché. Il était pâle, mais il avait l’air moins fatigué ( pourtant il a eu une mauvaise nuit ). Il n’avait pas mangé du coup mais n’avais pas faim. On a un peu discuté, et il m’a dit qu’il se sentait mieux. Toujours de la fatigue, quelques douleurs dans sa jambe ( qui le rend parfois fou la nuit m’a t il dit ) mais il se sent mieux. Son pied est un peu moins gonflé, la couleur moins « moche » ( mais ça l’est toujours quand même ). Le médecin est venu pendant que j’étais là car avec son escapade de ce matin, le seigneur de ces dames n’était pas là quand il est venu le voir dans la matinée. Il m’a demandé de bien vouloir sortir mais Raphael n’a pas voulu ( à moins que vous me mettiez encore à poil a-t-il dit en rigolant ). Je peux donc vous retranscrire ce que j’ai entendu de la bouche du médecin. La prise de sang hier matin ( 13 tubes ), a confirmé que c’était une malmignate, une sorte de veuve noire si j’ai bien compris, l’envenimation mais comme a dit le médecin, ça c’est passé maintenant. Une sensibilité a été montrée à certains antibiotiques, donc si tout se maintient, lundi il n’aura pas de perfusion mais de la pyostacine ( antibiotiques ), 8 comprimés par jour car le staphylo ( j’ai fait des recherches là dessus cette nuit, je sais comment ça s’ecris du cou lol ) et le strepto ont montré une légère sensibilité. Ensuite, je me suis tourné pour qu’il l’ausculte. Toujours la même chose qu’hier, les analyses et l’examen par palpation ( expression qui fait hurler de rire Raphael : J’vais me faire palper, tournes toi ! ) montre que les ganglions sont stoppés à l’aine ( là où il a pu palper, car il a été opéré là, à l’aine et l’intérieure de la cuisse). Pour l’instant, on a stoppé la progression, mais elle ne recule pas ( c’est bon ? c’est mauvais ? j’en sais rien ! ). Ensuite, ses analyses sont mauvaises encore, le médecin a parlé de ce qui n’allait pas, plaquettes ( mais moi je me demande si les anticoagulants ne font pas baisser les plaquettes justement ? j’ai pas osé demander ! ), l’hémoglobine et l’hémo je ne sais plus quoi, il a parlé de VGM et d’autres truc, enfin rien n’était rassurant, il a dit : oui bon c’est toujours mauvais mauvais c’est pour ça que vous etes là !

Moi j’ai cru que c’était une anémie qu’il avait ( oui il cumulerait mais on est plus à un cumul près !! ) mais le médecin m’a expliqué un truc comme quoi le staph’ bloque un autre truc dans le plasma ( bon je suis nulle en explications pardon, entre truc et machin ça va pas vous aider beaucoup lol) et que ça agissait sur certaines composantes du sang. C’était super clair quand j’étais là bas, et là tout m’échappe déjà !!!

Moi je comprend pas comment les analyses peuvent etre si mauvaises alors que Raphaël va mieux ???

Enfin, pour la scintigraphie, tout va bien pour l’instant, le staph n’est pas aller embêter ses os ( parce que l’issue dans ce type de cas fait très peur…. surtout quand Raph dit juste avant : de toute façon, je préfère crever que me faire amputer … Mais ouf !!! c’est pas a l’ordre du jour ).

Bon, après il a été fatigué, conséquence de son escapade et de sa mauvaise nuit ( et puis il n’a rien dans l’estomac à part deux verres de coca, car je lui ais amené une bouteille, il était content, et sa perf a été donnée plus tard… ). Ca se voit quand il a un coup de pompe, il devient gris et se laisse enfin aller à s’appuyer totalement sur son lit.

Ses amis ( ils sont plus que ça, ces mecs sont des frères même je dirais, ils ont vécus des choses inimaginables ensemble, ils sont donc hyper soudés, personne n’a idée à quel point ) sont arrivés.. Ce qui a fait du monde dans la chambre de Raph. 7 personnes…..(il va être cassé ce soir ) J’avais peur qu’on se fasse engueuler mais non ça a été. Ils lui ont amenés un lecteur dvd portable et certains dvd, et Raph a prévus de se regarder un live de rammstein ce soir. Il s’est senti mieux au bout d’un moment donc il a voulu aller fumer.. Pluie et orage…

Mais ça n’a pas découragés ses amis, ils ’lont couverts et tout, et l’ont embarqués dans le fauteuil devant l’entrée fumer une cigarette… Je suis restée dans la chambre car sa mère devait arriver et je préfèré etre là et lui dire où était Raph.. La fenetre était entrouverte, et je les entendaient en bas chanter et faire les cons… Quand même, ils chantaient Pussy de rammstein ( ils sont très branchés rammstein vous le savez je crois ) mais fort ! Et je crois qu’il n’y a pas besoin d’etre bilingue pour comprendre ce qu’ils disaient quand ils chantaient comme des malade : You’ve got a pussy, I have a dick ahhhhh so what the problem ?

J’ai oublié la suite ( pourtant ils les ont répétées et répétées ces paroles lol), mais je crois avoir été la seule à rougir dans la chambre lol. Ses amis sont repartis, l’un d’eux m’a parlé dans le couloir, il réserve une belle surprise à Raphael pour demain après midi. Ca m’a fait plaisir de voir que Raphael se sentait moins fatigué ( meme si il reste relativement fatiguable ) et surtout souriant. Il m’a dit en rigolant qu’avant de sortir, il faudra qu’il offre des fleurs aux filles parce qu’il l’est aura bien emmerdées quand même lol. Puis après, il a quand meme marché pour sortir à nouveau parce que sa grand-mère est venue avec sa mère et qu’il ne veut pas qu’elle le voit fatigué, elle ne doit pas se faire du soucis ( je me demande à quel stade, à partir de quand, Raphael pense à lui avant de penser à ne pas inquieter ceux qu’il aime et qui l’aime… )

Il est content parce qu’il va pouvoir arrêter les perfusions à partir de lundi normalement. Et qui dit antibiotiques par voie orale, dit sortie peu de temps après ! En tout cas, c’est ce que le docteur R. lui a laissé entendre.

Un peu avant que je parte, nous étions tous dans la chambre, Raphael assis au bord de son lit ( qui pensait encore qu’il se serait coucher ??? ) et le téléphone fixe de la chambre à sonné. On a tous arrêté de parler, on aurait dit qu’il se passait un truc grave. Raph à dit : ben je répond pas j’ai pas pris le téléphone  !

Vu que ça insistait, il a soufflé, s’est rapproché du téléphone, a décroché, de cette manière : Quoi ? 
C’est Raphaelemoticone 

On l’a entendu parler, on se regardait on comprenait pas trop.. Puis il a raccroché en disant que l’acceuil voulait qu’il s’y rende tout de suite, en disant : tu vois, eux ils se demandent pas si je peux marcher ou pas, ils m’emmerdent pas, ils veulent pas se déplacer donc ils me fiche la paix !

Il est descendu avec sa mère pendant que sa grand-mère et moi on est rester en haut. Il est remonté avec une drole de tete. Sa mere aussi. Il a finie par me dire : – Une jeune femme a laissée ça pour moi à l’acceuil.

C’était la clé 3G. Je savais pas quoi dire parce qu’il avait ce type de visage où on sait pas ce qu’il pense, si il est content ou pas donc j’ai rien dit et c’est lui qui a dit qu’il prendrait son ordi du cou. Pour l’instant, il pense pas le prendre tout de suite, il sait pas. Ca va dépendre de sa fatigue, il m’a dit qu’il en avait envie, car ça lui ferait passer le temps, mais qu’en meme temps, écrire des articles, répondre à tout le monde, c’était déjà fatiguant avant alors là… Il m’appelle demain matin pour me dire si je dois lui apporter ou pas. Il se pourrait donc que demain ça soit Raphael lui meme qui vous donne de ses nouvelles mais rien n’est moin sure comme il dit.

Je suis repartie contente, parce que je l’ai trouvé bien. Il se sent mieux, il a meilleure mine, il est moin fatigué et fatiguable je trouve, alors meme si ses analyses ne sont pas trop bonnes, je pense que c’est en bonne voie ! On a eu de la chance comme dirait un de ses amis.

Et puis il recommence à raler ( pire que jusqu’à maintenant je veux dire ) : les membres du personnels ne referment jamais la porte de la chambre quand ils repartent, ils ne le préviennent pas avant les examens ( hier matin, l’infirmière lui a dit je vous fait une prise de sang, il le savait pas, il était pas a jeun meme si elle lui a dit que dans son cas c’était pas grave, pour l’écho doppler, on est venu le chercher on lui a dit on va au doppler, on ne lui avait rien dit avant, pareil pour la scinti ce matin quand ils le cherchait partout ! Ca l’enerve énormément qu’on ne le prévienne pas alors qu’il est directement concerné ), enfin tout un tas de choses qui commencent à lui peser.. j’espère que la sortie n’est plus très loin. Surtout pour lui !

Voila pour les nouvelles du jour, pardon c’était un peu long, je ferais plus court demain si c’est pas Raphael lui meme qui vient sur son blog !

Chloé

PS : ce serait bien que sa petite soeur trouve le temps de venir, parce qu’il aurait besoin d’un bon cou de coiffeur là !! lol

 

PPS : Merci à tout ceux qui lui ont laissés un petit mot,ça lui a fait plaisir; Il n’a plus de forfait sms c’est pour ça qu’il n’y répond plus. (bon, de toute façon c’est rarissime qu’il réponde en temps normal ). Je m’excuse auprès de ceux qui auraient reçus plusieurs fois mon commentaires hier, et j’espère avoir oublier personne ! Je serais une fois de plus sur son msn ce soir, mais apres je ne vais plus trop venir. Il m’a donné identifiants et tout mais j’ai vraiment l’impression de violer son intimité, et ça me pose beaucoup de problème ! ( J’en ai revé cette nuit ! De ca et de Raph entouré de médecin qui criait il saigne il saigne !! J’ai mal dormie lol )Les commentaires sont tous validés ( j’ai pas eu d’autres choix ) et je les imprimes pour les lui apporter, mais peut etre que demain il les lira directement avec son ordi et sa clé. Merci à Vanessa pour son geste et sa discretion. Surtout pour avoir respecté le souhait de mon cousin.

Raphaël hospitalisé

27 mai 2010

dsc1074.jpg

En photo: Raphaël tout à l’heure. On voit bien à ses yeux qu’il est crevé, mais il a le sourire  ( bon un sourire fatigué, mais un sourire quand même lol). Pour les photos de sa jambe, comme il dit ça ne regarde personne, c’est un peu gore en plus. Il n’a pas trop envie de se faire paparazzer ( comme il dit ) pour l’instant, donc la majorité des photos resteront dans le cadre du privé. C’est normal je trouve, personne n’a envie de se montrer diminué. ( Et OUI, il a tenu à ce qu’on lui remette chaines et gourmette après l’opération, c’est Raphaël, il est comme ça ! Le truc blanc c’est pas glamour comme il dit, mais c’est son bracelet d’hospit, il ne peut pas l’enlever – meme si ça le démange de le faire lol-)

Bonjour à tous, c’est Chloé, la cousine de Raphaël. Yvan devait mettre des nouvelles ici à la demande de Raphaël, mais il n’a pas le temps, car il passe beaucoup de temps à la clinique avec lui. J’ai vu Raphaël tout à l’heure, et pour l’instant ses instructions ont l’air d’être explicites puisque je me suis connectée. J’espère pouvoir mettre tout ça en ligne correctement. C’est pas gagné, mais avec ses explications ( de tete et fatigué bravo !! ) téléphoniques, ça va le faire !

Il n’y a pas la wi-fi à la clinique où il est, et sa clef 3G est chez Vanessa. ( Il est évident qu’il n’a pas envie de l’appeler pour qu’elle lui apporte, il ne veut même pas qu’elle soit au courant). Et puis de toute façon, je crois qu’il est suffisament fatigué comme ça, quand on sait que taper avec un bras est déjà pénible en temps normal, il ne faut pas pousser !

Comme vous le savez, Raphaël s’est donc fait mordre par une araignée dimanche après-midi ( après analyse il s’agirait d’une malmignate, je ne suis pas sure de l’orthographe). La nuit de dimanche à lundi, son pied, déjà très gonflé, a quadruplé ( au moins ) de volume, le sang ne circulait plus correctement et il est monté à 40,2 de tempét… Raphaël, pas très inquiet, est allé consulter son médecin au cabinet médical dans la matinée de mardi. Il a vu une remplaçante qui lui a prescrit du doliprane pour la douleur (!!!)…

Deux heures plus tard, il était très mal… Retour à la case départ, pour demande d’anti-douleur plus costauds. Cette fois, elle lui prescrit de la péniciline ( je ne sais pas comment ça s’écrit ) et de la cortisone ( alors qu’il est déjà sous cortisone, cherchez l’erreur !!). Toujours du doliprane pour ses douleurs ( quand on sait qu’il ne se plaint jamais pour rien !! ).

C’est Régine, sa pharmacienne, qui donne le signal d’alarme en disant ( devant sa grand-mère heureusement ) que ça a l’air d’etre très serieux. Devant les grandes angoisses de sa grand-mère ( par soucis de protection car nous lui « cachons » beaucoup de choses afin de la ménager ) il a accepté d’aller aux urgences de la clinique, accompagné d’Yvan. Inutile de préciser qu’il pouvait à peine poser le pied parterre. Quand on sait que son pied droit est encore patraque, c’est hallucinant qu’il est continué à marcher du mieux qu’il pouvait avec une canne.

Il est allé aux urgences dans l’optique de rassurer la famille, et d’avoir des antidouleurs plus costauds, puisque ses propres opiacés ( le doliprane, il ne l’a même pas pris à la pharmacie ) n’étaient pas efficaces. Sauf que le médecin l’a hospitalisé d’urgence. Il a juste demandé à sortir appeler ses proches pour les prévenir et fumer une cigarette. 16 personnes étant en attente de lit avant lui, il pensait avoir le temps. Il n’a pus appeler que sa mere ( qui nous a tous prévenu par la suite ainsi qu’Yvan qui était avec lui ) parce qu’il est passé devant tout le monde. Après une prise de sang, et un prélèvement d’urines, lui qui pensait être tranquille, s’est vu etre transporter d’urgence au bloc opératoire. Juste avant, il a eu le temps de faire une liste de tout ce dont il avait besoin afin qu’YVan parte lui prendre des affaires ( en fin de compte, heureusement que Raphaël a gardé la tete froide, car tout le monde a angoissé très vite ).

Il a une infection ( stafilocoque doré et streptocoque je ne connais pas l’écriture désolée ) qui était montée jusqu’à l’aine ( si j’ai bien compris, il a « tellement » de chance que la bete a piqué dans une veine, et que la veine s’est infectée, le trou de morsure servant de porte d’entrée aux infections qu’il a attraper). Le risque principal été la septicémie si j’ai bien tout compris.

Il est remonté en chambre à 17 h, soit 4 heures plus tard, et Yvan était sur place pour l’acceuillir. Il était bien dans le gaz, mais ils lui ont placé un cathéter directement dans la jambe pour les perfusions d’antibio et de morphine. Le premier soir, quand Yvan est parti à 19 h , il avait la forme. Il a meme téléphoner, et remercie Anne-Sophie ( si je le mentionne pas comme demandé, je vais me faire gifler lol ) pour la conversation téléphonique qui lui a fait du bien, meme si il ne sait plus de quoi vous avez parler !

C’était moins le cas le lendemain, il était quand meme bien malade. Pourtant la veille, il se faisait déjà engueuler par une aide-soignante, car un peu après sept heures et demie, il était dans les couloirs, debout (en clair, avec une canne, un pied a perf, et un seul bras pour tout ça…. ), à demander par où sortir pour aller fumer une cigarette ( OUI OUI vous avez bien lu, après une opération, il était debout à chercher où et comment aller fumer une cigarette, précisant aux soignants, je cite : Ca va je suis pas mourant je vais bien… !!!!!)… Et après consultation de la cadre ( l’aide soignante lui interdisait de marcher ) il est allé fumer sa cigarette !! ( Ce mec est incroyable … )

Mercredi, après une très mauvaise nuit, il a passé une tres mauvaise matinée. Il est épuisé, ce qui est logique entre les traitements et surtout les infections qui sont importantes. Le médecin est passé dans la matinée lui dire que ses résultats sanguins étaient très mauvais ( je sais plus ce qui a été dit pour les urines désolée ). Mercredi après midi, sa mère et sa grand mère sont venues, il est sortie trois fois fumer sur le petit banc. Il a eu la visite de son oncle puis d’Yvan.

Il a enfin pu avoir une nuit sereine la nuit dernière, sans avoir à sonner une infirmière. Ce matin, il a eu une écho doppler pour le risque de phlébite, ça va de ce côté là.

Il est très fatigué et fatiguable, aujourd’hui, il ne marche plus et c’est en fauteuil qu’il faut l’amener fumer. Autrement dit, il ne peut sortir que lorsqu’il a des visites ( car il refuse de déranger en utilisant la sonnete ). Les chutes de tensions demeurent régulières mais les dangers de septicémie ou autre trucs « folklo et pas cool » pour reprendre ses termes sont écartés. Il faut juste voir si le stafilocoque ne résiste pas et si les antibiotiques font leurs effet.

Il n’a pas de date de sortie fixée malheureusement ( je dis ca car le moral n’est vraiment pas là, mais il n’en dit pas trop là dessus, je crois que vous le connaissez bien ). Hier soir, il était content, Yvan l’a aidé à se laver ( j’avais écris nétoyer je suis fatiguée lol ) et lui a frictionné le dos avec de l’eau de cologne, comme il a une impression de chaleur voir parfois de brulure diffuse ( au niveau du visage, je sais pas pourquoi ), ça lui a fait frais et du bien, et son allergie au tegardem ( un pansement transparent ) semble s’apaiser un peu. Meme si il a du mal à digérer le : oui c’est comme ça, ne grattez pas » après une demande de quelque chose pour calmer ses démangeaisons qui le rendent fou ( une partie de la cheville est a vif… ).

Pour ses proches, il est donc ( je ne mentionne pas le nom de la clinique ici, il faut passer par une messagerie privé ou sms selon ses désirs) hospitalisé au premier étage ( médecine polyvalente, juste à côté de la cancérologie et en face du batiment de radiothérapie – d’où il a une « splendide » vue-) à la chambre 120.C’est une chambre double mais il a demandé l’individualité, faute de place il est là, mais seul rassurez vous. Les horaires de visites sont de 13h à 19h, les mineurs de moins de 15 ans sont interdits à ce service. Il verra quand même ses deux neveux ce soir vers 17h, pas dans le service, sa soeur montera le prendre en fauteuil pour le descendre fumer une cigarette et parler avec les petits. Si vous êtes malades ( meme un rhume ) ne venez pas le voir !

Vous pouvez lui téléphoner ( il n’ a pas voulu ni téléphone ni télé en chambre ) sur le portable quand vous voulez. Mais sachez qu’il ne répond pas toujours, et ne le monopoliser pas trop, une conversation téléphonique est fatiguante ne l’oubliez pas. Il se peut qu’il ne réponde pas car il se sent mal, qu’il dort ( le portable étant sur vibreur pour ne pas déranger les autres patients ), ou qu’il est en soins. Il est réveillé tôt ( par exemple 5h20 ce matin pour les constantes ), mais très « pris ». Il est facilement joignable vers 7, 7h30, le matin, avant les soins pansements, car il se fait accompagner dehors pour un quart d’heure d’air frai et une eternelle cigarette ( ne pas lui mettre de « pression » la dessus non plus, comme dit son médecin, réglons un problème à la fois. Et me tapez pas sur les doigts, c’est pas moi qui défend son tabagisme, c’est une consigne du médecin ). Il est ensuite perfusé en antibio ( on lui a retiré la morphine à sa demande ce matin, il a du perfalgan en cas de  douleurs mais est déperfusé en dehors de ces moments là, ce qui lui donne un peu plus de « liberté » et puis il était trop dans le gaz d’apres lui avec ça ), il a un petit déjeuner à 8h, où il est préférable de le laisser tranquille.  Vous pouvez l’appeler pendant que la perfusion passe, ça lui occupera le temps. Donc entre 7h30 et 9h environ ( je me rend compte que je ne sais pas trop combien de temps dure ses perf en vérité, je suis un peu nulle pour son emploi du temps du matin et en dehors de quand je suis là et je mémorise pas tout car trop de chose en tete, je lui redemanderais à ma visite demain et je vous ferez un truc plus clair ). Sachant qu’à tout moment, les infirmières passent pour les pansements. L’après midi, il est plus « tranquille », donc c’est un bon moment pour le visiter, mais concertez vous avant pour ne pas être trop à la fois, ce qui est fatiguant pour lui.

Au niveau des repas, ça se passe mal pour l’instant car il ne mange que très peu.. La fatigue et les antibio le métant patraque, il a beaucoup de mal ( il a déjà perdu 3 kg donc là, les soignants surveillent). Pour éviter d’arriver à certaines « extremités », il faut le motiver à manger. Le matin, il ne prend qu’un café, et rien d’autre ( il rale déjà d’avoir un bol au lieu d’un court noir serré comme il dit ) donc apportez des biscuits qu’il aime si vous tenez à amener quelque chose, le midi, il mange vraiment très peu mais on peu lui offrir certaines gourmandises ( voir avec lui par téléphone selon ses envies et ce dont il a droit… pas facile tout ça ! ). Le soir, Yvan est inscrit comme « accompagnant » pendant le repas ( servi à 18 h….. )donc c’est à peu près là que Raphaël mange le mieux. Mais ce n’est pas encore ça… On surveille, il pèse aujourd’hui 46 kg, et sera pesé à nouveau dans deux trois jours. Après, il somnole ( crevé le soir ) jusqu’à 21, passage de l’infirmière pour une injection et changement des pansements ( 3 fois par jour ) et des aides soignantes de nuit qui viennent toujours dire coucou le soir et préciser encore et encore qu’il faut sonner en cas de problème et ne surtout pas hésiter ( parle  à mon cul… ). Généralement, il arrive à s’endormir après même si il a du mal ( en plus il y a un patient dans une autre chambre qui apparament souffre beaucoup et hurle souvent la nuit-c’est une chose qui est récurrente dans la bouche de Raphael-, entre ça et les sonnettes qui sonnent partout tout le temps, c’est pas facile).

Vous pouvez apporter du salé aussi, la cortisone a été arreté car ça masque trop de choses au niveau des analyses. (Moi j’ai amené un saucisson au bleu de chèvre, il était super content,et on lui a interdit, donc il est un peu blasé, à la limite demandez AVANT c’est moins démoralisant. )

Sinon, comme il dit, le personnel est vraiment génial et gentil, tous autant qu’ils sont. Les filles sont aux petits soins pour lui ( elles l’appellent monsieur raphael, ce qui le fait mourir de rire ), et c’est d’après son infirmière, le chouchou du service. C’est d’après eux, un patient super,très gentil, calme, qui ne se plaint jamais ( ce qui est de notre point de vue, nous proches, un défaut.. ) meme si il faut se facher parce qu’il ne sonne pas ( il dit qu’il ne veut pas déranger… ), tente de leur faciliter la vie ( le lendemain de l’hospit et de l’opération, quand l’infirmière est venue mettre la poche à perfusion et lui faire les soins, il avait fait son lit et ne voulais pas s’allonger ( je vais pas rester coucher toute la journée, je suis pas mourant… La tete lui tournant rapidement, et la tension étant très basse, il a capitulé ! )

Depuis ce matin, ça a l’air d’aller coté infections ( car la fatigue, je trouve qu’elle gagne du terrain, il se fatigue plus vite, meme en parlant, reste plus souvent couché et ne marche plus ! Mais je ne suis pas docteur). Une prise de sang a été refaite avant l’écho doppler, je ne sais pas les résultats car je suis partie avant. Mais plus de fièvre ( 36,4 ), saturation à 98 ( excellente, il faut que ça soit au plus près de 100 ) et tension acceptable ( 10,6). Après je ne sais plus désolée !

Il est « juste » fatigué, mais il souffre beaucoup moins. Il a très peu quitté la chambre pour l’instant aujourd’hui, et quand Raphaël ne réclame pas une sempiternelle cigarette, j’avoue qu’on s’inquiète !

Ses chiens lui manquent ( il manque à ses chiens, sa chienne ne mange plus beaucoup meme si on le ménage avec ça ), sa maison lui manque, sa « jambe » lui manque, mais ça va dans l’ensemble après comme il a dit, un bon gros coup de blues ce matin ( la fatigue nerveuse n’aide pas en plus ), il se sent mieux.

Comme Yvan est très présent pour Raphael, ce qui est normal car en plus Raphael l’a désigné sur les papiers comme la personne de confiance ( au cas où il ne pourrait pas être en mesure de prendre une décision pour une raison ou une autre), donc il est très présent et c’est plutot lui qui pourrais vous donner des nouvelles completes d’ailleurs, c’est moi qui vait venir vous donner des nouvelles ici de temps en temps.

Je ne validerais pas vos commentaires ( ceux qui on été posté avant ce message) en attente ( certains se sont validés tous seuls, ça arrive selon Raphael, donc si ça vous arrive, désolée d’avance ! ), car il vous répondra à son retour, mais je vais valider vos commentaires à partir de cet article, car se sera plus facile pour moi de les imprimer pour les amener à Raphael ( alors, à vos claviers !!! ). Je vais devoir passer sur tous les blogs en copier coller comme il m’a dit ( ah oui, tenir son blog, ça lui tiens à coeur à croire lol ) afin de prévenir et d’excuser le silence ( il y a quoi à excuser ??? !!!! ),et je lui apporterais chaque jour vos commentaires.

Voilà, je crois que j’ai dis tout ce que je devais ( et tout ce qu’il voulait ) dire. Je reviendrais régulièrement vous donner de ses nouvelles et valider vos commentaires pour les imprimer ( si niveau travail je n’ai pas le temps et la disponibilité de lui amener, Yvan le fera au pire ). Pardonnez moi si c’est un peu brouillon ! On est tous crevés pour l’instant !

Merci à tous ( d’avance, pour les petits mots c’est toujours ça de pris pour le moral lol ).  A bientôt, Chloé ( interimaire de blog comme dit mon cousin ).

 

Spiderman ou éléphant man, au choix

25 mai 2010

Bon, j’ai du mal à trouver le sommeil alors j’en profite pour venir ici, répondre aux commentaires que j’ai validé hier mais auxquels je n’ai pas eu le temps de répondre, et valider les 21 commentaires en attente et y répondre aussi. Avant ça, je fais un pavé de plus.

Dimanche donc, je suis sorti une malheureuse heure. J’ai du passer une demi-heure au marché, et une demie à faire des photos. A un moment donné, pour «aider» un peu la nature et faire une compo pour une photo, je me suis donc agenouillé ( notez l’effort… Comme quoi pour faire une photo, je suis capable de tout ) pour arranger les plantes, et j’ai senti un petit quelque chose. Pas une douleur ou un pincement, une gêne, un truc qui bouge, au niveau du tibia, relativement près du pied. Je relève la jambe gauche, et je vois donc cette petite araignée se précipiter loin de moi. Je n’ai pas relevé , je me suis levé j’ai pris ma photo. Ce n’est que le lendemain que je me suis dit que je l’avais peut être coincée entre le sol et ma jambe et que par reflexe de défense, elle m’aurait mordu. Au bout d’une dizaine de minutes, ça me  démange à ce niveau là, je gratte avec le bout de ma canne, je continue à marcher, ça gratte toujours pas mal (du genre tiens j’ai touché un truc urticant ou quoi ? ), je regarde.. Je vois un point rouge. Un seul point donc je n’ai pas pensé à l’araignée ( les morsures étant très rares qui plus est ). Réaction : tiens je me suis fait piquer par je sais pas quoi, ça gratte…

Dimanche soir, je constate que le point rouge est très gros, je pense distinguer deux points, la région est très rouge et chaude. Je pense à l’araignée.

Mauvaise nuit et puis lundi matin. Œdème, chaud, rouge, ça brule, ça gratte.. .et le truc rouge est plus gros, avec un beau point jaune au milieu…. Bah merde. Je fais une photo aidé du pod ( donc avec une main donc pas de mise au point mais vous verrez quand je mettrais en ligne que les photos sont très claires et parlent d’elles-mêmes ).

Nous partons au pique-nique.

Je suis fatigué à cause de ma nuit, et je me sent un peu à l’écart. Déjà parce que je me rend compte que j’ai naturellement tendance à m’y mettre ces temps-ci, mais aussi parce que les autres sont là pour s’amuser, ce qui est normal. C’est simplement moi qui prend les choses mal en ce moment. Tout le monde part se promener un peu partout, va jouer aux boules, au badminton, je reste sur ma chaise, que voulez-vous que je fasse…
Repas sympa, je mange ce qui m’est interdit mais vu l’appétit d’oiseau, cela n’est pas bien grave. Tout le monde repart à nouveau faire une promenade en VTT, ma cousine reste avec moi pour me parler de l’appartement à Nice. Puis, surprise au retour des autres, un gâteau d’anniversaire ( c’était au début du mois, donc il est plus que certain que je ne m’y attendais pas  ), et 24 petits cadeaux. Cadeaux pratiques, tout ce qu’il va me falloir pour jongler entre chez moi et chez ma cousine.
J’explique : A partir d’octobre, hors week-end et vacances, je serais à l’appartement de ma cousine, sa colocataire étant partie ( je paierais la colocation, c’est évident ). Je n’ai pas voulu en parler avant tant que ça n’était pas sur mais c’est bon, je serais en établissement privé hors contrat pour octobre si pas d’autre soucis avant ( donc entre mon loyer, la colocation et l’établissement, je vais banquer comme on dit). J’y reviendrais. Cette semaine est une semaine test on va dire. Car il est évident que je prend mes chiens avec moi durant la semaine ( mes auxiliaires aussi.. J’y reviendrais aussi.. ) Je mettrais des photos du pique-nique plus tard. Malheureusement, le sourire se faisant rare, je mettrais celles où je n’ai pas trop l’air… enfin vous comprenez.. on prendra les moins dépressives du lot dirons-nous ( ça n’est pas le terme exact, mais j’ai encore un peu de mal à trouver mes mots parce que je n’ai pas encore bien décanté, désolé).

Nous repartons assez tôt parce qu’il faut que je m’installe là-bas, que la route de la montagne jusqu’à Nice est longue, et que je suis vraiment fatigué. Sur le chemin du retour, personne ne parle parce que tout le monde pense que je vais m’endormir, ce qui m’arrange bien. Je sais que je pars juste une semaine en ville, mais j’ai un coup de blues.. Le fait que Fruhling in Paris passe dans mon mp3 juste à ce moment là n’arrange rien et je regarde mes montagnes défiler avec une certaine nostalgie. Comprenez, c’est chez moi, c’est ce que je vois tous les jours, et là je vais me retrouver exactement là où je n’aime pas. Dans une grande ville, avec que des immeubles, des bagnoles et des gens. La route est longue et je suis à moitié endormi en arrivant. Enfin, Yvan et ma tante m’aide à installer mes affaires ( et ma petite télévision dans ma chambre ), ils prennent un café, et repartent. Je m’excuse auprès de ma cousine, cela ne se fait pas de débarquer et d’aller directement se coucher mais je suis trop fatigué et ne tient plus. Je rejoint donc ce que je dois maintenant appeler ma chambre, retire mes chaussures… STUPEUR. Non mais vraiment quoi ( pour ceux qui l’ont vu dans la soirée sur MSN quand la basse connexion de ma cousine ne coupait pas les Cam toutes les 3 minutes ). L’Œdème est bleu-noir, c’est descendu, toute l’articulation mais aussi le coup de pied et le début du pied, mon petit orteil se colore dangereusement aussi. Au niveau de la «morsure», situé plus haut, c’est toujours rouge et chaud. Ce qui est impressionnant, c’est que l’œdème est dur de chez dur, et la peau tendue à un tel point qu’elle donne l’impression qu’elle va se craqueler, surtout sur une dizaine de centimètres autour de la morsure. Ma cousine à l’entrée de ma chambre, est hallucinée. Et a du mal à me croire quand je dis que cela ne fait pas mal. En fait, je la comprend, c’est impressionnant parce que c’est tellement gonflé qu’on dirait une super  entorse, c’est à cela que ça ressemble, une très grosse entorse,mais c’est non douloureux. Première réaction de sa part : On va aux urgences.

Sauf que je déteste les urgences et surtout, j’ai la flemme parce que je suis crevé. Je prend les choses assez zen, parce que depuis la veille, si ça avait été grave, ça se saurait. Je lui dis donc : ouais ben demain parce que là je vais dormir un peu, et puis t’en fait pas si il faut au réveil ça aura dégonflé.

21h, je me réveille enfin… Ca n’a pas dégonflé du tout, au contraire … Ca pulse maintenant.. YOUHOU le pied valide part en vrille aussi !!! Je me sent bizarre pour couronner le tout, donc je vais manger un morceau et je reste au salon un moment avec ma cousine, avant que nous allions tous les deux promener les chiens dans la résidence. Le soucis c’est que l’œdème prend vraiment toute l’articulation. Ca n’est toujours pas douloureux, mais cela empêche certains mouvements. Déjà que pour marcher c’était particulièrement difficile avec mon soucis de jambe droite, là c’est le summum… Nous rentrons, ma cousine va sur son ordinateur, je reste un moment à moisir sur le canapé devant la télévision (alors que j‘ai ma petite télé dans ma chambre…). Puis je vais sur le balcon histoire de prendre l’air, mais le balcon du salon donne sur la route… Quand à celui de la cuisine, qui donne sur la résidence lui, il est minuscule.. J’arrive à apercevoir la lune et quelques étoiles. Impossible de voir un début de montagne d’ici. MP3 sur les oreilles, le blues arrive relativement vite.. Je pars en vrille totale entre picole et médoc. Il fallait que ça arrive, et mieux vaut maintenant que plus tard.

Je sais pas ce qui fait que je me suis connecté, mais toujours est-il que même pété, je suis venu y faire un tour. Enfin, j’ai pu passer de bons moments.. Jusqu’à Elle… Bonjour le bad !

Voyant que pour mon pied, ça n’allait pas en s’arrangeant, ma cousine me demande de prendre au moins ma température… Qui culmine à 40… Alors soit son truc n’est pas fiable du tout, soit j’ai un gros soucis parce que j’ai 40 mais je ne m’en rend pas compte.. Remarquez, j’étais déchiré alors bon.. J’ai eu droit à des compresses d’alcool, deux cafés pour me réveiller parce que j’étais vraiment déchiré de chez déchiré – prends les au cas où faudrait partir aux urgences ! -. Et je culpabilisais bien parce que c’est ma première nuit chez elle, je lui fait quand même pas mal de soucis. Donc je m’en veux pour le pied, je m’en veux d’avoir «un peu» picolé, bref. Je finis par aller me coucher avec mon mp3 parce que bonjour les bruits en ville. Je me dis qu’il vaut mieux que je me couche tôt parce que je veux aller voir mon médecin demain ( enfin un de mes .. ) donc chez moi, que j’irais en taxi parce que ma cousine travaille et que je ne veux certainement pas lui causer d’embêtement, et qu’il faut que je me dépêche de tout faire. Il faut que je monte jusqu’à chez le médecin, que je patiente, qu’il me soigne ce pied à la con, que je retourne à Nice, que je sorte les chiens ( seul, elle ne rentre pas entre midi et deux, ça va être l’éclate je sent ), et que je reparte avec Yvan qui doit venir me chercher parce que j’ai aussi rendez-vous chez le neurologue à Cannes à 14H.

Je me couche, là je sent la fièvre. J’ai chaud, froid, j’ai les oreilles qui bourdonnent et j’ai le feu dans le pied, et dans le genou à présent ( ben voyons, allons-y gaiement ). J’ai des contractures musculaires dans le mollet et la cuisse, et surement parce que ça doit inconsciemment me travailler, j’ai mal au au ventre.. GENIAL…Cri

Malgré tout, je m’endors…

***

AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH MAMAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNN !!!!!!!!!!!!!!

Il est EXACTEMENT 2h48 à mon radio réveil. Je fais un bond qui me soulève du matelas et passe instinctivement ma main sous mon oreiller ( je sais, un jour un accident va arriver, c’est plus fort que moi, je prend quelques précautions quand je dors c’est comme ça je ne me mêle pas de vos vies. C’était pour les proches )… Attend, comprend que j’ai toujours mon mp3.. L’éteint… Silence… au moment où je pense que j’ai rêvé : Mamannnnnnnnnnnnnnnnn mamannnnnnnnnnnnn Au secours mamannnnnnn !

emoticone


J’enfile un t-shirt et sort de la chambre comme un malade ( enfin un boiteux malade.. Double boiteux qui plus est ).. Ma cousine sort en même temps… Là, histoires sans paroles : elle est en nuisette très déshabillée en soie rouge et je détourne le regard… Je suis en t-shirt boxer et son regard se pose.. Sur mon entrejambe..Surprise ( non mais sérieux quoi emoticone… ).. Elle comprend que je l’aie remarquée.. Un ange passe.. On a l’air de deux cons. Je fini par lui dire que je pense qu’il y a des gens qui se battent ou je ne sais quoi.. Et là :

- Nan j’suis désolée j’ai oublié te de dire que le mec au dessus est schizo !

- emoticone ( franchement, c’était à peu de chose près ça )

- Ouais il.. Enfin il a été interné y’a pas longtemps parce qu’il était en crise, il était plus calme mais parfois la nuit il crie comme ça … Je sais ça me fait flipper moi aussi.

- Nan.. Enfin c’est casse couilles quoi tu dors peinard et il se met à hurler mais bon, une fois que t’es prévenu tu flippes pas. Ca fait juste bien chier.

- Si moi quand je le croise dans l’entrée ou quoi j’suis mal à l’aise il me fait peur. Il est pas jeune en plus il appelle sa mère mais elle est morte ( les conversations nocturnes sont d’une gaieté…emoticone )

-Il est pas psychotique il est schizo… Et si il est là, c’est que personne ne risque rien. Les gens voient les schizophrènes comme des tueurs en série, renseignez vous un peu. Il t’agressera pas hein, c’est le monde extérieur qui l’agresse lui en fait

- c’est pour ça qu’il pousse les meubles devant ses portes et fenêtres tous les soirs !

- Putain c’était lui ? Et il fait ça TOUS LES SOIRS ??? emoticoneTriste

- Ouais, des fois quand il crie ou quoi les voisins frappent contre sa porte et après il pleure et on l’entend plus tu vois, faut frapper et crier CA SUFFIT !

- Si vous le faites flipper à chaque fois normal qu’il soit «en crise» comme tu dis.. Ca me plairait pas qu’on cogne à ma porte, normal qu’il mette ses meubles, déjà qu’un rien l’agresse, si en plus pendant qu’il se tape un flippe on tambourine derrière sa porte.

- ben il est chiant

- Il est malade. Il le fait pas exprès. C’est une maladie, au même titre que le cancer ( c’est le premier truc qui m’est venu désolé ) ou autre, il ne l’a pas choisi.Même si oui c’est chiant mais chiant ou pas, tu tapes à ma porte en me gueulant dessus, je t’ouvre et je te met un taquet ouais. ( Ceci, je dis ça maintenant, peut être qu’en octobre-novembre, j’aurais envie de le tuer emoticone)

Elle a ri… Et puis on est repartis se coucher. Puisqu’il «pleurait», on allait être tranquille, m’a-t-elle dit. Je remet mon mp3, volume à 5, tente de retrouver le sommeil. Je me sent pas tip top et j’ai le feu à la jambe.. ROYAL  emoticone

10 minutes plus tard, Brassens couvre mon mp3. Je retire mes écouteurs, allume la lampe de chevet, et entend ma cousine à travers le mur : Ah oui il fait ça aussi, il met la musique à fond…


Et comme pour me confirmer qu’il allait m’être très difficile de trouver le sommeil, Markus, son cochon d’inde, s’y est mis aussi : POUIIIIII POUUUIIIIII POUI POUI…

***

Enfin que tout le monde se rassure, j’ai dormi deux heures, avec les trois de la soirée, ça fait 5.. Et je commence à redescendre un peu de ma soirée coup de blues arrosée… J’attend d’être bien plus clair pour relire ceci et le mettre en ligne avant de m’occuper de mes commentaires, et je vous posterais les photos du pies, pour ceux qui ne l’ont pas vu, demain.

Consumé

24 mai 2010

Non mais vous savez quoi ? J’ai dormi 4 malheureuses heures cette nuit… Ca ne va pas du tout, j’ai passé un week-end de merde ( vous allez comment après vous être fait plaquéentre autre- vous ?? ), et je profite d’être debout pour prendre le temps de vous taper un article, bien construit et tout, et LA, la page beugue…. Nan mais putain fouttage de gueule j’ai envie de dire. Je suis entrain de légèrement craquer nerveusement pour un rien hein, faites pas attention.

Donc on va la refaire vite fait parce que je suis plus d’humeur -déjà que je ne l’étais pas beaucoup hein-… Je disais donc que j’ai pas les mots…. Pour m’exprimer. Bah ouais moi d’ordinaire si prolifique, qui écrit sur tout, et sur rien, j’ai pas les mots. A croire que j’écris mieux quand je suis amoureux…. Je dis de la merde ça me fait peur…

Du coup, j’inaugure une toute nouvelle rubrique/catégorie, comprendra qui pourra. Je dois me bouger le fion si je veux être prêt à temps parce que j’ai beau être décalqué, les gens ne se sont pas pétés le fondement à me préparer un pique-nique pour que je ne sois pas présent ou pas souriant.. faisons donc bonne figure disait feu mon père. Je ne sais pas si je vais avoir le temps de répondre à tous vos commentaires. Je ne passerais pas ce soir non plus parce que je vais chez ma cousine à Nice ( j’vous expliquerais en temps et en heure ) pour la semaine. Bon, j’ai galéré pour l’organisation ( aux. et IDE ) mais on est bon. Elle a le net, j’aurais mon micro pc ( j’ai failli écrire pénis…. j’suis vraiment naze quoi.. Merci d’éviter de me montrer du doigt en disant il a un micro pénis uhuhu ) donc je passerais sur le net mais pas ce soir… Je serais MORT, et puis bon faut que je m’installe etc… et vu que je n’ai toujours qu’un bras et une jambe et demie, ça prend du temps. En attendant, je vous laisse avec des clichés d’Yvan ( oui j’en ai fait deux perso, ils ne passent pas ici, je les mettraient sur le site photo quand je serais d’humeur désolé.  Ca m’emmerde plus que tout parce qu’il y a une photo qui me plait beaucoup), la chanson et sa traduction. Et en prévention, le prochain article en musique -si prochain il y a- ne sera pas accompagné de trois tonnes d’explications rassurez-vous.

Clichés d’Yvan :

 10341.jpg ( Pour le sourire, c’est plus cher en fait … )

1035.jpg ( Nan mais ce chien il m’aime, un truc de fou, j’ai jamais eu ça de tous les chiens que j’ai eu dans ma vie… Et si certains en doutaient encore, preuve en est j’ai envie de dire ! )

Et une fois de plus, CLIQUEZ sur les photos pour les voir apparaître à la taille originale. Y’en avait une troisième super sympa ( en plus ) mais unblog ne l’a pas voulu, c’est comme ça ! Ah et oui ! Parce que ça en devient comique à la fin : Je me suis fait mordre au dessus du pied gauche ( pour changer ) un peu au dessus, par une araignée durant cette balade. Hier, ça grattait un peu. Aujourd’hui, j’ai une grosse boule dure ( les allusions vous les gardez, MERCI ) rouge, et la région est brûlante ( j’vous jure, super chaud par rapoprt au reste de ma jambe)…. L’araignée était du genre macroscopique… toute petite, noire avec des petits points blancs… elle était jolie en fait… enfin, on verra si ça se calme ( parce que là, ça bruleuuuux ). Je ferais des photos ce soir.. en espérant ne pas me noyer dans le lac ou me faire attaquer par un nid de guêpes aujourd’hui, sait-on jamais avec moi…

Vidéo et traduction des paroles (bon ok pour comprendre mon état d’esprit et la signification, il aurait fallu que vous lisiez l’analyse de cette chanson mais c’pas grave, j’me comprend c’est l’essentiel ) :

Image de prévisualisation YouTube

Feu et Eau

Quand elle nage la brasse c’est beau
Alors je peux la voir dans son centre
Ce n’est pas que sa poitrine ne soit pas belle
Je nage simplement derrière elle

La poussière d’étincelles coule au milieu
Un feu d’artifice jaillit de l’entrejambe
Feu et eau ne vont pas ensemble
On ne peut les lier
ils ne sont pas apparentés

Plongé dans les étincelles
Je me tiens dans les flammes
Et je suis consumé dans l’eau
Consumé dans l’eau

Quand elle nage nue c’est beau
Alors je veux la voir de derrière
Ce n’est pas que ses seins ne soient pas alléchants
Ses jambes s’ouvrent comme des ciseaux
Alors une chaude lueur sort de la cachette
La flamme entre les cuisses

Oui !  

Elle passe devant moi en nageant
Ne me remarque pas
Je suis son ombre
Elle se tient dans la lumière
Il n’y a aucun espoir
Et aucune confiance

Car feu et eau
Ne vont pas ensemble
On ne peut les lier
Ils ne sont pas apparentés

Plongé dans les étincelles
Je me tiens dans les flammes
Et je suis consumé dans l’eau
Consumé dans l’eau

Ainsi bout le sang dans mes reins

Je la tiens avec les mains humides
Lisse comme un poisson et froide comme la glace
Elle ne se gaspillera avec moi
Je sais ! 

Feu et eau
Ne vont pas ensemble
On ne peut les lier
Ils ne sont pas apparentés

Plongé dans les étincelles
Je me tiens dans les flammes

Et je suis consumé dans l’eau
Consumé dans l’eau.

 Im Wasser verbrannt

Flash-back

22 mai 2010

Oui, récapitulons. J’avais envie de poster ça avant de passer sur vos blogs….

Pour faire mon dossier et ma lettre, j’ai dû farfouiller dans tous mes papiers ( rangés dans des boîtes en métal dont j’ai oublié le nom réel emoticone), aidé de ma tante. Et, en bougeant un dossier et un autre, j’ai fait tombé un truc. C’est ma tante qui l’a ramassé. Elle a dit : Oh putain t’as changééééééééééé ! Elle date de quand cette photo ???? C’est normal que certains aient du mal à te reconnaître…

Je pigeais pas. Bon pas étonnant j’vis avec ma tronche tous les jours moi. J’ai regardé le papier, c’était deux photos d’identités de moi, faites il y a 6 ans. Ca m’a fait un choc. Après les papiers, on en a discuté… Un coup gonflé par la cortisone, un coup maigre, puis re-gros, etc…. Et au final, je crois que c’est Yvan qui a eu la bonne phrase : en fait, en 5 ans t’as pris un méchant coup de vieux.

J’ai regardé quelques photos, les aient mises les unes à côté des autres…. et puis au final, j’ai fait cette vidéo récapitulant le tout depuis 2007 ( peu de photos de cette année là, simplement parce que je l’aie rayée de ma vie ). Je l’aie trouvée sympa, positive et tout, ça montre juste ma vie depuis 2007 et mes « évolutions » -enfin c’plutôt le contraire-  jusqu’à maintenant… Alors j’comprend pas trop pourquoi elle a emue Yvan et ma tante….

Bref, je vous la poste et je passe sur les blogs. Bonne soirée. Et bonne fin de week end, je ne sais pas si je pourrais passer avant lundi soir.

Image de prévisualisation YouTube

1...345678