Archive de la catégorie ‘moi et…’

Moi et… les gens dans les magasins

Samedi 15 mai 2010

Bonjour lecteur, tu n’as pas idée à quel point je suis à l’envers aujourd’hui. Et de mauvaise humeur aussi, mais ça c’est parce que l’infirmière vient de me louper deux fois avant d’arriver à me faire la prise de sang… Super, j’ai un bras droit tellement tordu qu’on ne voit que lui, et à présent j’ai un bras gauche de junkie… Enfin, bonne nouvelle, pour ce qui est de mon coude, j’ai enfin pû dire adieu au duoderm, c’est cicatrisé…. Et croyez-moi, une nécrose, ça fait MAL. A tel point que je me demande combien de temps il va me falloir pour m’appuyer ou simplement poser mon coude droit sans avoir peur de créer un point d’appui qui pourrait dégénérer…

Pour ce qui est du corset, c’est plus long malgré que l’orthoprothésiste a depuis placé une mousse à l’endroit où j’avais un appui. Mais bon, c’est moins douloureux bizarrement. Bref, j’arrive pas à emerger, il y a de nouveau de l’orage chez moi et mon auxiliaire fait tout tomber aujourd’hui, j’sais pas ce qui lui prend ( c’est celle qui revient de congés maladie, elle a perdu l’habitude faut croire xD).

Hier, chez l’opticienne, y’avait du monde.. Je déteste quand il y a du monde. Ce qui fait que l’auxiliaire et moi, on a attendu sagement vers l’entrée pendant qu’Yvan essayait toutes les paires de lunettes possible et imaginables. Pour à la fin me dire que j’aurais dû prendre des easy-twist comme lui.. Mais étant donné que je prend généralement bien soins de mes lunettes, j’vois pas pourquoi j’aurais pris une paire ultra résistante…

L’opticienne qui s’était occupée de moi est arrivée, nous a vus, et m’a proposé de s’occuper de nous.. Ben y’a une dame, d’un certain âge, qui n’était ABSOLUMENT pas d’accord avec ça. Ce que je peux comprendre, elle était là avant hein. Mais je dirais qu’il y a des façons de s’exprimer, pas besoin de taper un scandale à la pauvre opticienne qui, comme elle l’a dit plus tard, pensait bien faire et ne pas déclencher d’esclandre en me faisant passer avant… mais bon, faut la comprendre mémé, y’a pas de caisses prio ici hein…

Ca a commencé par un bruyant  : Et POURQUOI qu’ils passeraient devant MOA les gens ?
La pauvre petite dame a bien tenté d’expliquer qu’elle fait toujours passer les personnes à « mobilité réduite » ( je hais ce mot, vous l’savez ?? ) avant et que ça ne posait jamais problème, la dame s’est offusquée qu’elle attendait depuis suffisamment longtemps et que si il lui fallait une canne pour avoir légitimement le droit de passer, elle s’en achèterait une.
Connasse va…

Bref, tout le monde regardait la scène et y allait de son petit commentaire, la dame du coup se sentait incomprise et moi qui n’aime pas ça, je me suis fait vachement remarqué. Du coup j’ai dis à la dame de passer devant… Et devinez quoi? Elle voulait des conseils pour s’acheter une paire de lunettes de soleil. Au moment où elle réclamait des Vuarnet, une dame qui était entrain de se faire servir a dit que c’était un scandale et m’a fait passer devant… S’en ait suivi un discours à la con de : non merci ça va aller, mais si j’insiste, avant qu’elle ne lâche l’affaire.

La vieille peau ( y’a pas d’autre mot, elle portait une FOURRURE en plus emoticone) a osé dire que je restais debout pour qu’on voit bien qu’elle me faisait attendre. Là j’ai explosé, parce que non, j’étais pas debout pour qu’on me voie, c’est bien mal me connaître, j’étais debout parce que les chaises là-bas sont très basses, avec le dossier très en arrière, donc entre ma jambe et le corset, c’est même pas la peine d’y penser… Ensuite Yvan s’est enervé après elle, il a gueulé tellement fort que les gens DEHORS regardaient dans le magasin quoi… j’ai voulu MOURIR tellement j’avais honte. emoticone

Enfin, on est passés à mon tour, j’ai eu mes lunettes, des conseils et tout ( comme chaque année depuis que j’ai…  6 ans en fait ) et un  » je suis vraiment désolée pour… » . Donc là je lui ai reredis qu’elle n’y était pour rien.

Et en sortant, la dame était là, elle tournait autour de notre voiture, donc Yvan a repété les plombs, est allé à la voiture, a récupéré le macaron et lui a donné en lui hurlant qu’elle regarde bien derrière, que c’était bien LE MIEN etc… Y’a des jours comme ça où tu te demandes pourquoi tu t’es levé en fait. Si l’année prochaine mon ophtalmo me prescrit de nouveaux verres, c’est décidé je n’y vais pas. Je ne changerais pas de monture, j’enverrais Yvan ou mon auxiliaire sur place avec mes lunettes et mon ordonnance et puis voilà…

Ensuite, nous sommes partis faire les courses à Auchan. Yvan étant déjà bien remonté, il râlait comme un perdu au parking. A savoir, à Auchan, il y a deux étages de parking. Le premier, c’est le plus éloigné du magasin, et c’est aussi celui qui comporte une partie de parking réservé aux GIC-GIG. Le second, au premier sous-sol, est celui situé le plus près du magasin et ne comporte pas de places bleues. Yvan râle de cette organisation car les places bleues en plus d’être dans le parking le plus éloigné, sont situées tout au bout du parking, ce qu’il trouve scandaleux. Pareil pour l’ascenceur qui est au bout du magasin. Personellement je suis moins catégorique. Comme tout valide, quand on vous dit places handicapés, ou personne handi, vous pensez fauteuil roulant. C’est la première image qui nous vient. Et les places sont très bien, bien larges et tout, parfaite dans ce type de cas. Ayant eu un papa, et ayant été moi-même en fauteuil roulant, j’ai envie de dire qu’à partir du moment où on est assis, j’admet que perso ( mon père partageait cet avis ) on s’en tape de la distance de la place ou de l’ascenceur, et on s’en tape encore plus de passer prio, ce qui nous importe, c’est la largeur de la caisse ( surtout pour les personnes en électrique je dirais… ). Après, quand on me proposait de passer devant à cette époque, je disais souvent non. C’est vrai quoi, j’étais assis tranquillement, où était le problème?

Par contre, si t’es boiteux comme moi et que chaque pas est réfléchi ( genre est-ce que ça en vaut VRAIMENT la peine ? ), parce que ça fait mal parfois, et parce que tu galères souvent, là c’est différent. Donc oui dans ce type de cas, les places bleues au bout du bout du parking situées à l’autre bout du magasin ne m’intéressent pas personnellement. Voilà pourquoi nous nous garons au parking le plus près.

Mais là se posent deux problèmes. Les places ne sont pas très larges. Et c’est important pour moi de pouvoir ouvrir à fond la portière pour pouvoir sortir ( oui je galère toujours autant même si je commence à me débrouiller pour entrer sans aide. Enfin, faut me fermer la portière parce qu’elle est à droite et que j’ai pas de bras droit emoticone). Donc faut trouver une place libre où les voitures sont pas trop mal garées, voir où il n’y a pas de voiture à côté. Ensuite… ben faut trouver une place tout court parce que… tout le monde se met à ce parking et le plus près possible du magasin bien entendu. Là, Yvan pète les plombs en hurlant : regardes moi les ils sont handicapés ou quoi ? Ils peuvent pas marcher ??? !!! Et c’est lourd quoi emoticone

Il s’enerve pour rien, ce sont des places normales, n’importe qui se garerait au plus près hein. Enfin, après avoir râlé un bon quart d’heure, il trouve une place, on me désincarcère de la bagnole et direction le magasin. Déjà là, tout le monde me regarde… j’crois que mon père avait raison, y’a des regards auxquels on ne s’habitue jamais.Je commence à monter en pression et à avoir envie d’envoyer des réflexions, mais je me contient. Marlène ( l’auxiliaire ) va chercher un caddy, pendant que je dis à Yvan que ce jogging est vraiment moche, et qu’il se termine trop bizarrement en bas, me donnant un air ridicule ( je HAIS les jog’ j’en mettrais pas si c’était que de moi ). Ce à quoi il me répond que les gens ne regardent jamais les pieds… Ils ne font pas attention. Ce qui est vrai, pour vous. Mais moi ! Suffit que vous soyez un peu différent pour être observés jusque dans les moindre détails. Je suis là, boitillant, armé d’une canne alors que je ne suis pas vieux, un bras pourri, croyez moi que lorsque les gens me regardent, ils me détaillent de la tête aux pieds, voilà pourquoi j’ai encore plus intérêt à être irréprochable que vous.

Bref, on fait les courses, Yvan « oublie » ma lenteur de limace et nous largue deux fois dans le magasin… J’essuie au final un peu trop de regards insistants et je fini par être très méchants dans mes propos ( mes les handis tôt ou tard ça devient agressifs dixit une bonne femme totalement débile emoticone un jour ), ce qui fait qu’on décide d’aller en caisse. Auchan étant bondé on cherche la caisse prio…

Vous vous souvenez des récents soucis que j’ai eu avec cette caisse ? C’est parce que la politique maison était entrain de changer. Avant ça, comme tous les autres magasins équipés de caisses handi que je connais, la caisse prio était ouverte à tout le monde, à condition que les personnes « valides » cèdent leur place ( et ce, même si ils avaient déjà mis toutes leurs courses sur le tapis ) à l’arrivée d’une personne à mobilité réduite ou enceinte. A présent, cette caisse est uniquement réservée aux personnes a mobilité réduite et aux femmes enceintes. Donc, elle est fermée. Il faut demander à l’hôtesse de caisse à côté de faire ouvrir la caisse quand on arrive. En gros, tu arrives, tu demandes, et t’as même pas posé toutes tes courses qu’une hotesse est déjà là. C’est beaucoup plus rapide, et surtout, il n’y a plus de gène. Je veux dire, quand j’arrivais en caisse prio, avant, je ne disais pas : excusez moi je suis handi, je vais passer devant. Parce que c’est gênant quoi. Même si Yvan lui ne s’est jamais gêné… Bon là aussi, je trouve un peu gênant de demander à faire ouvrir une caisse juste pour moi quoi mais bon…

Bon, Yvan termine de déballer les courses, me propose d’aller m’asseoir, je refuse ( j’admet que j’ai honte d’aller m’asseoir dans l’allée centrale alors que j’ai fait ouvrir une caisse… C’est vrai quoi si je fais ça, autant aller à une caisse « normale » et aller m’asseoir pendant qu’Yvan fait la queue non ? ). Un jeune couple arrive avec 4 articles. La jeune fille à les béquilles donc l’hôtesse lui propose de la faire passer à cette caisse. Elle est contente, parce que bon personne ne les auraient laissés passer même avec juste 4 articles. Là, une dame arrive, regarde la fille, me regarde, lit le GRAND panneau caisse reservée exclusivement blablabla, semble réfléchir, hésite un moment et pose ses premiers articles sur le tapis. L’hôtesse la regarde sans rien dire, jugeant certainement qu’un regard désaprobateur serait suffisant. Ce qui a pour effet de faire dire à la dame, qui déballe toujours : Je peux ?

L’hôtesse, très patiente, lui indique que non, que cette caisse est reservée etc, et là, la dame s’enerve d’un coup et se met à hurler ( c’était la journée portes ouvertes aux hystériques ou bien?? ) qu’elle aussi elle a un problème !! Et que là y’a pas de fauteuil ! ( Et nous y revoilà, si tu n’es pas en fauteuil, tu n’es pas handicapé ! Clin d’oeil à ma Z’aurore, amie SEPienne qui marche avec une canne et qui a souvent essuyé ce type de remarque ! ). L’hôtesse ( qui était vraiment d’une INFINIE patience )lui explique en détail ce que veux dire caisse reservée, la dame ne veut rien entendre.. je craque.. Lui sort ma « magnifique » carte besoin d’accompagnement et lui dit : Bon, vous êtes reconnue handicapée ? Vous avez cette carte ? vous avez un macaron ? Vous avez une grave maladie ? ( oui en cas de maladie grave, y’a pas de macaron hein, mais c’est quand même HYPER justifié que ce type de personne passe prio merde ! ) vous êtes enceinte? J’pense pas, j’pense que vous pétez la forme, que vous êtes ménopausée ( désolé c’est sorti tout seul) et que ça vous ferez bien mal au fondement que des personnes qui ont des inconvénients aient pour une fois un avantage ! Donc vous ramassez vos trois merdes et vous allez faire la queue comme tout le monde en évitant de faire chier les pauvres hôtesses qui font leur boulot et de faire perdre leur temps aux hôtesses de l’accueil pour vous plaindre !

Bon je censure la suite de la conversation, non pas qu’elle soit gravissime, mais elle était longue.. Elle a fini toute rouge parce que d’autres personnes ont commencé à lui faire scandale, elle est partie en laissant son chariot dans l’allée.. L’hôtesse était morte de rire..et elle m’a remercié alors que j’voie pas pourquoi en fait.. Moi pas, ça m’enerve les gens comme ça  !

En rentrant, Ô miracle, nous avions du soleil ! J’ai pu peindre dehors sur ma terrasse, en écoutant le chant des oiseaux dans les bois ( avantage d’habiter en montagne, et à plus forte raison dans la forêt ), ça fait vraiment du bien. Avant que Marlène ne parte, je lui ais offert un café, on a pris un petit moment tout les deux ( et une cloppe aussi hein.. ) a discuter, j’aime bien « offrir » ce genre de moment à mes auxiliaires parce qu’elles ne chôment pas chez moi, et que ce sont des moments très agréables, où on peut parler sans qu’il y ait une notion de « service » derrière. On parle pendant l’aide à la toilette aussi mais là c’est différent… C’est mieux « hors aide ». Marlène, c’est aussi celle qui mâche le moins ses mots et qui dit toujours ce qu’elle pense; et j’vous l’donne en mille, elle m’a bien dit ce qu’elle pensait de Vaness.. mais j’ai pas envie d’en parler en fait. Je m’entend bien avec les trois, bien que ce soit à des échelles différentes donc tant mieux… Elles sont efficaces, très professionnelles, toujours le sourire, très déconneuses ( surtout Marlène et Carole en fait xD ), et elles n’ont pas les défauts qui me faisait peur ( gagatisation, enfantisation etc ). Elles sont top mes aux’ c’est déjà ça, et je sais que c’est pas le cas de tout le monde !

J’ai tenté de faire des photos de ma tronche avec la web cam pour vous montrer les lunettes, surtout à Sab’ car c’est son métier et qu’elle a très envie de les voirs, et que son avis m’intéresse aussi hein, mais bon… Y’en a aucune de bien. Vous le savez, je ne m’aime pas, donc j’ai du mal à trouver une photo de moi « bien » et là de si près ça me convient pas du tout. Donc au pire je demanderais à Yvan de me prendre en photo ou alors je lui dirais de prendre mes lunettes en photo… en attendant, pas de photo aujourd’hui désolé ! ( Et désolé pour le pavé aussi.. )